Interview avec une Artiste Maquilleuse
par Sandra Destroismaison, étudiante chez Inter-Dec, Collège LaSalle.

 

 

Nom : Rachel Laforge / R.L. Studio Beauté

Profession : Maquilleuse et coiffeuse

 


1- Quelle formation as-tu dans le domaine du maquillage et/ou autre ?

J'ai suivi un cours d'esthétique à l'école des Métiers des Faubourgs et je n'ai pratiqué que le maquillage. Formation supplémentaire faite chez Lise Watier et au Groupe Jean Coutu. J'ai également suivi mon cours de coiffure à la même place 6 mois après et puis celui de lancement d'entreprise au CFP des Riverains.
Évidemment, par la suite, j'ai pris plusieurs cours de perfectionnement dans chacun de mes sphères de travail. (Chez Musst et à l'académie ABC entre autres.)

2- Quels sont les débouchés d’emploi ? (Difficultés?)

Je dirais que ce n’est pas facile, mais pas si impossible, c'est juste un long cheminement. Il faut être créative et surtout patiente. Être polyvalente et acharné sont deux critères importants. Ont passe tous par la pharmacie ou les compagnies de cosmétiques pour un jour monter d'échelon si ont veut devenir travailleur autonome. Sacrifice de fin de semaine et investissement en argent doivent être considérés pour cheminer.

Les endroits ou l'on peut travailler sont assez diversifiés. Ex.: Photoshoot, plateau de tournage, pharmacie, compagnie de cosmétiques, cabine d'esthétique, spa, bateau de croisière, hôtel, etc.

3- Explique-moi tes débuts dans le métier ? (Studio? Comptoir cosmétique? Etc.)

J'ai débuté au Jean Coutu, tout en faisant des photoshoots ici et là avec des photographes. Les sites comme Facebook et ModelMayhem aident beaucoup à trouver des contacts. Ensuite, j'ai suivi mon cours de coiffure. J'ai ensuite travaillé en salon.

Désirant retourner en maquillage, j'ai eu la chance d'entrer chez Lise Watier. J'ai suivi avec StudioMakeUp et Lili Rouge cosmétiques. Je suis retournée en salon sans apprécier réellement. Je suis donc retournée au Jean Coutu. Entre temps, j'ai toujours trouvé des contrats personnels. Et depuis plus de 3 ans, je suis 100% autonome. Depuis ça fait 8 ans que je suis dans le métier dont 6 ans en coiffure.

4- Comment ta carrière a-t-elle évolué depuis ?

Toujours plus à chaque année. Les contrats personnels au début à 10%, ensuite à 25%, ensuite à 50% dans les trois dernières années et puis 100% depuis 3 ans et quelques mois.

Je me suis spécialisé dans le maquillage et la coiffure de la mariée. Je fais beaucoup de photoshoots et je donne des cours de maquillage, car je suis à l'aise de partager mon savoir de façon stratégique et logique (ce qui n’est pas donné à tous). J’ai une plateforme YouTube pour mes tutoriels.
Afin d'avoir une clientèle plus récurrente, j'ai pris 2 cours supplémentaires entre temps, soit la pose d'ongles technique résine et poudre (depuis 2 ans maintenant) puis les extensions de cils (depuis 1 an maintenant).

5- Explique-moi la dynamique de travail (les relations/ avec qui tu travailles)

Je travaille en partie seule, sauf quand j'ai de trop gros contrats. Par exemple quand j’ai 10 filles à maquiller et coiffer dans un mariage, ça me prend une assistante assurée. Le plus difficile est de trouver une fille qui travaille bien (comme tu veux) et qui est fiable. Une fille qui accepte un salaire différent de ses tarifs habituels.

Le travail avec les mariées, c'est beaucoup de pression. Tout doit être parfait, donc la patience est de mise et de pouvoir accepter les critiques faciles et parfois désobligeantes vient avec. Le travail minutieux et rapide mais propre est de mise.

En photoshoot, c'est habituellement assez relax  Beaucoup plus créatif, on savoure ces moments différents. C'est comme faire du Yoga avec pinceaux et pigments (rires).

Comme je pratique maintenant 4 sphères du travail d'esthétisme, je n'ai pas le temps de m'ennuyer et je n'ai pas de routine en tant que telle. C'est une chose que j'apprécie vraiment!


6- Une ou des anecdotes :

  1. Positive

Je me suis fait payer le voyage, les dépenses et mon salaire en double pour aller à Las Vegas avec une cliente. C’est un peu comme des vacances payées (rires).

  1. Négative

Il y a parfois des clientes qui ne te paient pas après un maquillage ou bien ne t’envoie jamais ton chèque, ou encore qui t'annule un gros contrat la journée d'avant...

7- Conditions de travail (salaire, stabilité, réseautage, travailleur autonome?)

Salaire : Très bon quand tu es à ton compte (et que ta clientèle est établie)et que tu travailles pour une compagnie de cosmétiques. Dans un magasin de type Sephora ou en pharmacie, le salaire minimum est à 11$ / heure. Avec commissions à certains endroits. Les horaires sont plutôt stables !

Réseautage : Je trouve beaucoup de contrats grâce à Facebook, les groupes de vente et Kijiji. Il faut être proactive et être douée avec la publicité et la vente. Le bouche-à-oreille est important pour la réputation. Avoir une page pro sur Facebook aide à démontrer une certaine notoriété.

Travailleur autonome : Jamais stable ! Cela dépend du milieu que tu choisis, avoir une clientèle changeante ou travailler sur un plateau. Mais les gens finissent par te connaître et te référer. Faire de la pub c'est 7 sur 7 et le travail aussi. On oublie les congés/vacances (dans les débuts)/ fins de semaine pour un bon bout (rires)

Horaire : De jour, comme de soir, comme de nuit... ! 7 jours sur 7. Au début, tu prends ce qui passe et après quelques années, tu peux te permettre tes propres ''avantages sociaux'' et établir ton propre horaire.


8- Qui est-ce que tu préfères maquiller? (femme/homme, mariage/high fashion etc.)

Je ne tripe pas ''high fashion'', (comme Marika D'auteuil et sont superbe travail!), ce n'est pas ma tasse de thé. 
À mon avis personnel les artistes qui sont bons en highfashion, FX ou bodypainting sont un peu moins habiles avec le maquillage de beauté et vice-versa.

J'aime maquiller les 40 ans et plus, car elles sont toujours plus surprises et reconnaissantes du résultat que les plus jeunes avec la peau et le visage déjà parfaits.

Le maquillage artistique est super agréable, ça sort de ma zone habituelle et c'est le vrai côté artistique qui ressort. C'est défoulant en quelque sorte.

Hommes, c'est facile, mais plate (rires).

Mariage, j'aime car elles t'adorent quand c'est bien fait et c'est très gratifiant pour moi. C'est aussi très payant. C'est épuisant (physiquement et mentalement) et stressant par contre.

9- Quels sont tes clients ? (entreprises/photographes/cinéma, etc.)

Des dames de tous âges pour divers événements mais surtout des mariages.

Je fais beaucoup de maquillage ''Corpo'' d'agents d'immeubles (hommes) c'est temps-ci.

Des photographes avec qui je travaille... Il y en a des centaines. J'ai par contre j'ai quelques habituelles: Sébastien Arbour entre autres.

J'ai été quelques années la maquilleuse officielle de Vandal Vyxen et Laurence Bourgoin.

J'ai maquillé pour Vrak TV : Rod et Chico de ''Chest- Bras''. (Rire);Aussi pour Z télé (Classé xxx)

J'ai fait quelques autres films et théâtres pas très connus par la grosse TV mais par fantasia et autres compagnies ''low profil''.

J’ai aussi fait quelques événements avec Jean Airoldi, soeurs Angèle et autres.

10- As-tu eu des publications ou encore gagné des prix / reconnaissances?

J'ai des crédits dans la revue summum (2 fois) et à quelques émissions de TV.

Pas de prix officiels de gagnés. Mais j’ai beaucoup de bons commentaires de mes clientes. 

11- Avec quels produits travailles-tu / quels sont tes préférés?

Mon préféré: MakeUpForEver et SLA

Sinon j'aime bien Inglot, Kat Von D., Urban Decay, StudioMakeUp, The Balm, Graftobian, SugarPills, Laura Mercier, Nars, Too Faced ...

12- Qu’est-ce que tu aimes de ce métier?

La couleur (rires).
La satisfaction de mes clientes et c'est pour ça que je ne m'enligne pas vers les plateaux.
La création de maquillages extravagants qui donne des photos super colorées et originales.
L'horaire et les tâches variables : les jours se suivent mais ne se ressemblent pas !

 

13- As-tu une signature ou un style particulier ?

Je ''blend'' bien (rires).
Mais je n’ai pas de signature en tant que telle. Je sais très bien que ma force c'est de faire les maquillages des yeux, c'est ma partie préféré!
Je suis vraiment très à l’aise de maquiller les peaux matures.
Je suis très créative : donne- moi deux couleurs qui ne ''match'' pas du tout ensemble et je vais te créer quelque chose de beau et d’harmonieux ! (rire)

14- Qu’est-ce que qui s’en vient pour toi ? Un nouveau projet?

J' aimerais ouvrir un studio de photo et de service de beauté général et créer une gamme de cosmétiques. L'idée d'un centre de distribution m'intéresse beaucoup aussi, comme je trouve que la diversité et le nombre de produits disponible ici sont plutôt restreints!

 



R.L.Studio Beauté
Vous offre les services de maquillage, coiffure, pose d'ongles & d'extensions de cils. 
Nous sommes spécialisés en maquillage et coiffure de la mariée.
Certains services sont offerts à domicile dans un rayon de 120 km.

Mascouche, Québec
438-884-7055


NEQ. 2272010093